Talkie-walkie - Test comparatif 2017 article - Juin 2017

Un aperçu des 5 meilleurs talkies-walkies

Brice A.
Motorola Paire de talkies walkies Motorola T80
Motorola Paire de talkies walkies Motorola T80
Switel wtf3700b Walky Talky First
Switel wtf3700b Walky Talky First
Topcom RC-6403 Talkie Walkie - Twintalker 5400
Topcom RC-6403 Talkie Walkie - Twintalker 5400
PMR DeTeWe Outdoor 8000 Duo Case
PMR DeTeWe Outdoor 8000 Duo Case
Stabo Electronique 20131 - Téléphone sans fil stabo
Stabo Electronique 20131 - Téléphone sans fil stabo

Pour tester les 5 modèles de talkie-walkie que j’ai sélectionnés, je les ai utilisés pour constater et évaluer leur performance. Les postes émetteurs-récepteurs sont dotés d’une liaison half-duplex, c'est-à-dire que chaque interlocuteur doit parler un à un mais pas simultanément. J’ai joué le jeu avec un proche, c'est-à-dire que je me suis projeté dans le contexte de l’utilisation réelle de l’appareil pour que le test soit pertinent.

Meilleur Produit
Motorola Paire de talkies walkies Motorola T80

Motorola Paire de talkies walkies Motorola T80

Résultat du test

10

sur 10

Portée
10 km
Canaux
8
Pour

Solide

Autonomie

Qualité

Contre

Temps de latence

Qualité-prix
Switel wtf3700b Walky Talky First

Switel wtf3700b Walky Talky First

Résultat du test

9

sur 10

Portée
8 km
Canaux
8
Pour

Poids plume

Ergonomie

Contre

Pas assez robuste

Topcom RC-6403 Talkie Walkie - Twintalker 5400

Topcom RC-6403 Talkie Walkie - Twintalker 5400

Résultat du test

8.5

sur 10

Portée
10 km
Canaux
8
Pour

Grande étanchéité

Fonctionnalités

Contre

Pas pratique

Encombrant

PMR DeTeWe Outdoor 8000 Duo Case

PMR DeTeWe Outdoor 8000 Duo Case

Résultat du test

8

sur 10

Portée
9 km
Canaux
38
Pour

Bonne performance

Contre

Synchronisation

Stabo Electronique 20131 - Téléphone sans fil stabo

Stabo Electronique 20131 - Téléphone sans fil stabo

Résultat du test

7.5

sur 10

Portée
5 km
Canaux
3
Pour

Excellente audibilité du son

Contre

Trop faible portée,

Utilisation limitée

»
«

Le talkie-walkie, équipement économique et pratique pour se mettre en communication

Appelé aussi émetteur bidirectionnel, poste émetteur-récepteur mobile, ou émetteur-récepteur mobile, le talkie-walkie est un petit appareil qui permet de se communiquer via les liaisons radiotéléphoniques. Pour le faire fonctionner et pour se mettre en relation, il faut utiliser une fréquence en UHF ou en VHF.

Toujours au goût du jour, le talkie-walkie se décline en plusieurs modèles fabriqués par différentes marques. Pour bien choisir le modèle qui convient, j’ai réalisé un test sur 5 de ces émetteurs bidirectionnels.

Talkie-walkie noir
@Gustavo_Belemmi/Pixabay.com

Quels sont les critères pour bien choisir un talkie-walkie ?

Chaque modèle de talkie-walkie possède ses propres caractéristiques qui le définissent et qui le singularisent des autres. Les critères ci-après importent au moment de l’achat d’un talkie-walkie :

  • sa portée
  • son audibilité
  • l’autonomie de sa batterie
  • le temps de latence entre le transfert et la réception
  • son ergonomie
  • sa puissance

Le test comparatif

Paire de talkies-walkies Motorola T80

Ce modèle T80 de Motorola est d’une ergonomie imparable, et offre une excellente prise en main avec ses petits 140 g et ses dimensions de 5,7 cm x 17,1 cm x 4,0 cm. Il embarque un écran LCD avec rétroéclairage. Par ailleurs, il est pourvu d’une boucle de transport et d’une pince pour rendre aisée sa fixation au niveau de la ceinture, et pour faciliter son port lors des déplacements.

Grâce à son système de verrouillage du clavier, les appuis accidentels sur les boutons n’ont eu aucun impact. Ce modèle à longue portée dispose de 8 canaux, d’une bande de fréquences de 12,5 KHz, d’un indice d’étanchéité IPX2 et d’une puissance de transmission de 500 mW. Il est indiqué que ce Motorola T80 a une portée pouvant aller jusqu’à 10 km. Pour ma part, je l’ai testé sur plusieurs kilomètres sans obstacle, et la communication s’est passée très bien.

Aussi, je l’ai utilisé sur une distance de 1 km avec des obstacles, et même résultat, la communication est impeccable. Le témoin de niveau de la batterie fonctionne très bien pour avertir de l’autonomie de cette dernière.

  • Plus : solide, grande autonomie de la batterie, communication nette, et bonne portée
  • Moins : temps de latence assez long de 1 à 3 secondes (entre l’appui sur le bouton et la perception de la parole de l’interlocuteur)

Walky Talky First de Switel

Cette paire de talkie-walkie signée Switel est livrée dans un kit formé des deux appareils, d’un manuel d’utilisation, de batterie rechargeable, d’un support de charge et d’un bloc d’alimentation. Discret avec ses 53 mm x 40 mm x 155 mm (L x P x H), ce talkie-walkie est doté d’un clip de ceinture dans son dos.

Ce clip permet à son utilisateur de bien le fixer afin d’avoir les mains libres. Il est aussi caractérisé par son écran lumineux, son système de verrouillage de touches, sa portée de 8 km et sa puissance d’émission de 500 mW. Ce talkie-walkie se distingue par sa radio FM.

Pour bien fonctionner, ce talkie-walkie effectue une recherche automatique afin de trouver le bon canal parmi les 8 canaux disponibles. Pendant le test, j’ai constaté que la fin de chaque conversation est marquée par un bip.

  • Plus : poids plume et ergonomie
  • Moins : pas assez robuste

Talkie Walkie – Twintalker 5400 de Topcom

Bon produit affichant une performance remarquable, ce talkie-walkie faisant 4,8 cm x 4,5 cm x 20 cm (L x l x h) a une portée s’étendant sur 10 km. L’utilisateur a le choix entre 5 sonneries, et ses boutons se verrouillent systématiquement. Sa spécificité réside sur ses 8 canaux, et ses 121 sous-canaux dont 83 en filtrage numérique (DCS) et 38 en filtrage pour une interférence minimale (CTCSS).

L’une des qualités non négligeables de ce talkie-walkie est son étanchéité prouvée (IPX4). Effectivement, je l’ai exposé à des éclaboussures, et il est resté intact en préservant toute sa qualité et ses fonctionnalités. Par ailleurs, ce modèle embarque un contrôle vocal, une fonction de monitoring et une fonction de balayage, le tout pour optimiser son utilisation. Après chaque conversation, un bip retentit.

  • Plus : grande étanchéité, plusieurs fonctionnalités intéressantes
  • Moins : trop grande taille, pas pratique et encombrant

STABO freecomm 150

Avec son design compact, son poids plume de 73 g, et sa petitesse (50 mm x 85 mm x 25 mm, hors antenne), ce talkie-walkie Stabo s’apparente à un téléphone sans fil. Or, il s’agit bien d’un talkie-walkie qui s’utilise sur une petite distance.

Effectivement, sa portée ne peut pas dépasser les 5 km. Il est parfait pour un usage domestique. Il est pourvu d’une lampe à LED, fonctionne sur plusieurs canaux, et a une puissance d’émission de 500 mW.

  • Plus : excellente audibilité du son
  • Moins : trop faible portée, utilisation limitée

DeTeWe Outdoor 8000 Duo Case

Ce talkie-walkie signé DeTeWe est un modèle standard qui fait 36 cm x 28 cm x 9 cm (L x l x h) et qui reste fonctionnel sur une distance d’environ 9 km. Son dos est pourvu d’un clip aidant à le fixer sur une ceinture ou sur un autre support.

L’utilisateur a le choix entre 5 sonneries. Ce talkie-walkie fonctionne sur 38 canaux et sur une fréquence de 446 MHz. Il dispose d’un témoin de charge pour avertir de l’autonomie de la batterie.

  • Plus : bonne performance
  • Moins : synchronisation des canaux assez compliquée parfois

Conclusion

Talkie-walkie gris
@PIX1861/Pixabay.com

Suite à ce test, le meilleur modèle est la paire de talkies-walkies Motorola T80. Toutefois, le Walky Talky First de Switel, un modèle de talkie-walkie d’entrée de gamme, constitue une excellente alternative. Ce talkie-walkie de Switel vous fait bénéficier d’un très bon rapport qualité-prix.

×

Fermer